Après-match

Beaucoup de points positifs

Cela avait l’air plutôt chouette. Le FC St. Pauli est toujours invaincu en matches amicaux cette année. Après le 7-2 contre le FC Lugano et le 1-0 contre le club de Bundesliga Borussia Mönchengladbach, il y a eu un vif 0-0 contre le club danois de première division FC Midtjylland lors de la répétition générale avant le début de la deuxième division.

Après tout, les Danois sont toujours en Ligue Europa, rencontrant le Sporting Lisbonne en huitièmes de finale en février, qui à son tour a échoué en Ligue des champions à l’Eintracht Francfort. Un adversaire expérimenté au niveau international contre qui St. Pauli était l’équipe légèrement meilleure sur 90 minutes devant 5731 fans au Millerntor.

Hürzeler content mais des choses à améliorer

Hürzeler s’attendait à “un vrai bon match” et n’a pas été déçu. Les séquences d’ouverture montraient déjà que les Danois placeraient le Kiezkicker devant divers obstacles élevés. Midtjylland est intervenu dès le début, n’a pas laissé de place aux bruns et aux blancs pour respirer dans la zone du milieu du terrai et était en sécurité avec le ballon et les combinaisons elles-mêmes.

Afolayan ne jouait pas ce match. – Crédit photo: FC St. Pauli

A St. Pauli, la dernière nouvelle recrue, l’ailier anglais Oladapo Afolayan (25 ans, de Bolton Wanderers) n’était pas encore là, mais regardait le match depuis les tribunes. Il aurait peut-être pu donner un peu plus d’élan à l’offensive du Kiez-Kicker, car c’est là qu’il manquait encore de l’élan offensif. Au moins Manolis Saliakas a touché la barre une fois (29e). Metcalfe et Otto ont échoué avec des tirs à longue distance.

Des doutes concernant le poste de gardien?

Dans l’ensemble, cela signifiait que le club était à peine entré dans le jeu que voulait instaurer Hürzeler. En fait, quand Eric Smith (1er) ou Leart Paqarada (7e) ont perdu le ballon dans leur propre moitié de terrain, il est devenu clair que chaque erreur dans la construction provoquait immédiatement des actions dangereuses, même si les adversaires ne parvenaient pas à générer les occasions.

En revanche, le gardien de St. Pauli Nikola Vasilj a perdu le ballon dans une excursion inutile devant la surface de réparation, mais l’attaquant danois Valdemar Byskow a mis le ballon au-dessus du but complètement vide (36e). Au final, c’était un match nul et vierge contre les participants à la Coupe d’Europe.

Le FC St. Pauli a joué avec : Vasilj – Paqarada (82e Ritzka), Mets (62e Medic), Smith, Dzwigala (73e Beifus), Saliakas – Hartel, Irvine (82e Fazliji) – Daschner (82e Eggestein), Otto (73e Maurides) , Metcalfe (73e Aremu)

Crédit photo couverture: FC St. Pauli

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :