Actualités

Brodersen est sur le point de partir de St.Pauli

L’été dernier, Svend Brodersen avait déjà la tête à quitter le FC St. Pauli après dix ans d’adhésion au club et 15 ans au total. Mais Brodersen est resté. Et donc même avec quatre onze de départ, ce qui, bien sûr, ne répondait pas à ses exigences, le gardien de but veut jouer. Et donc tout indique que l’histoire de Svend Brodersen et du FC St. Pauli prendra vraiment fin cet été. 

« A partir de maintenant, j’exclurais que Svend reste », a déclaré son agent Stefan Pluhar dans une interview avec MOPO. Deux choses qui manquent au gardien depuis des années sont décisives pour cela: le temps de jeu et la perspective de plus de temps de jeu. 

« Gardien de but remplaçant c’est trop long »

« Svend a maintenant 24 ans et est gardien de but remplaçant depuis assez longtemps », a déclaré Pluhar. « Même s’il a fait des apparitions cette saison, il doit passer à l’étape suivante. Ce n’est pas le cas à St. Pauli. » Pluhar estime qu’il » est peu probable que St. Pauli soumette une offre de prolongation de contrat « .

Le club a la possibilité de lui proposer une année supplémentaire. En fait, rien n’indique que le directeur sportif Andreas Bornemann en fasse usage. Avant cette saison, le club a recruté un autre jeune gardien de but, Dennis Smarsch. Au milieu de la saison, Brodersen est intervenu après le départ de Robin Himmelmann et a commis une grosse erreur à Fürth. Puis vint le gardien Dejan Stojanovic. 

Brodersen est actuellement en duel avec Smarsch

« Il est indépendant pour Svend Brodersen d’aller voir ailleurs, de sortir de son cadre habituel, de son environnement, de ce statut local », déclare l’agent Stefan Pluhar. « Malheureusement, c’est parfois un obstacle. Nous ne savons pas si c’était la raison dans son cas. Mais alors il faut oser franchir le pas. Et c’est maintenant le bon moment pour cela avec le contrat expirant. »

Brodersen est apparu pour la première fois dans l’équipe de St. Pauli pour un match professionnel il y a presque exactement sept ans. Roland Vrabec l’a appelé le 27 avril 2014 lors d’un match à domicile 3-0 contre Aalen (VfR à l’époque avec Daniel Buballa). 80 matchs dans la deuxième équipe et six avec les professionnels ont suivi à ce jour. Brodersen est actuellement en duel avec Smarsch pour la deuxième place derrière Stojanovic. Trop peu pour lui.

Brodersen veut jouer aux Jeux olympiques de Tokyo

Son regard avance. Il y a suffisamment de parties intéressées, dit l’agent, « mais rien n’est encore concret à ce sujet. Il n’y a encore rien à signaler « 

Reste à savoir où ira l’homme surnommé « Shredder »« Svend est totalement ouvert, il peut imaginer beaucoup de choses. Il veut avant tout jouer au football, être dans le but, prouver ses capacités, s’amuser, apprécier l’appréciation », explique Pluhar. 

Brodersen a fermement un objectif en tête, et le manque de pratique des matches à St. Pauli ne change rien à cela. Il veut aller aux Jeux Olympiques de Tokyo et fait également partie de l’équipe provisoire de l’entraîneur Stefan Kuntz. « Cela n’est en aucun cas vérifié », dit Pluhar. « Il continue de jouir d’une très haute estime à la DFB. La participation peut dépendre de la direction du mouvement. Mais, le plan et son grand désir est d’aller aux Jeux olympiques. » Brodersen doit rivaliser avec le gardien régulier de Fribourg Florian Müller, le numéro un de Düsseldorf Florian Kastenmeier ainsi que Lennart Grill (Leverkusen) et Finn Dahmen (Mayence), qui également déjà avoir une expérience en Bundesliga.

Crédit: Mopo

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :