Après-match

Journée 1 | FCSP vs FCN | Analyses

78 jours après le match nul 1-1 lors de la 32e journée de la saison précédente, St. Pauli et Nuremberg se sont à nouveau affrontés au Millerntor. Il s’est passé beaucoup de choses dans les deux équipes pendant le mercato, en particulier en attaque. À St. Pauli, Matanovic et la nouvelle recrue Eggestein sont alignés devant avec un 4-4-2 ou 4-1-3-2.

St. Pauli fête, Mats Möller Daehli est servi.
Le FC St. Pauli en fête, Mats Möller Daehli abasourdi – Crédit photo: IMAGO/Huebner

Composition, buts et remplacements

Pour la première composition de la saison, Timo Schultz a donné confiance à deux nouveaux, Saliakas et Eggestein. Kyereh parti du côté de Fribourg, Daschner prend sa place en milieu offensif. Manatovic va épauler Eggestein en attaque et Smarsch sera dans les cages, puisque que Vasilj est blessé.

Durant la rencontre, 3 buts seront marqués par Irvine en premier (24′), Paqarada (37′) sur penalty et Daschner (39′).

Il y aura 5 changements pour le FC St. Pauli durant la rencontre:

  • 11 J. EGGESTEIN(71′ D. OTTO)
  • 34 I. MATANOVIC(71′ C. BOUKHALFA)
  • 2 M. SALIAKAS(80′ L. ZANDER)
  • 25 A. DZWIGALA(90′ B. FAZLIJI)
  • 8 E. SMITH(90′ A. AREMU)

Le fait du match de la redac

Ce sont les deux buts coup sur coup du FC St. Pauli juste, qui ont coupé les ailes des joueurs de Nuremberg juste avant la mi-temps. Le premier but intervient à la 39ème minute avec le but de Paqarada, qui fait le break en marquant sur penalty. Puis 2 minutes après, Daschner qui n’est pas attaqué à l’entrée de la surface, frappe du gauche et marque grâce à un poteau-rentrant. 3-0 à la mi-temps.

Statistiques

La possession a été gagné par St. Pauli mais la seconde mi-temps a été plus difficile que la première. Au niveau des tirs/tirs cadrés, le ratio est de 41%, ce qui est raisonnable mais pas fou non plus. Le ratio entre les tirs cadrés et les buts marqués est de 43%.

Classement

Pour ce premier match de championnat, et cette victoire, le club se hisse à la 4ème place de la 2.Bundesliga.

Le chiffre du match

3

Trois comme le nombre de but marqué par le FC St. Pauli lors de ce match. Mais c’est surtout qu’ils ont été tous inscrit en première mi-temps.

La déclaration du match

 » On a marqué les buts au bon moment  »

Timo Schultz | Conférence de Presse

Un homme dans le match

Paqarada, Leart (Défenseur latéral)

Noter: 8/10

But et passe décisive, toujours de l’avant, pour le nouveau capitaine de l’équipe. Une solide performance en tant que meneur de jeu déguisé.

Résumé vidéo

Conclusion

Avec les trois de marqués en première mi-temps, on avait le sentiment que l’équipe avait murie malgré les départs de Guido et de Kyereh. En effet, les joueurs ont répondu présents mais en seconde mi-temps, la donne a changé. Puisque les fantômes du passé sont revenus hanter le Millerntor, avec la réduction du score de Nuremberg juste après le coup d’envoi (46′) et le but du 3-2 en fin de match.

Pour jouer avec nos nerfs, le FC St. Pauli est le roi et il ne faut pas être cardiaque. Mais n’empêche, on est content, nous supporters, de voir que l’équipe reste toujours très compétitive.

Crédit photo couverture: Millernton.de

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :