Après-match

Journée 2 | H96 vs FCSP | Analyses

Pour ce second match de la saison, l’entraîneur de St. Pauli, Timo Schultz, n’a pas changé son équipe, suite à la victoire à domicile face à Nuremberg 3-2. Contrairement au premier match, les supporters vont stresser jusqu’au bout… avant la délivrance !

Pris un point: St. Pauli célébré dans le temps additionnel.
Un match se joue jusqu’à que l’arbitre siffle la fin du match – IMAGO/Joachim Sielski

Composition, buts et remplacements

Aucun changement par rapport au match contre Nürnberg pour cette seconde composition de la saison.

Durant la rencontre, 2 buts seront marqués côté St. Pauli par l’intermédiaire d’Eggestein (4′) et Irvine (90+5′)

Il y aura 5 changements pour le FC St. Pauli durant la rencontre:

  • 34 I. MATANOVIC (58′ D. OTTO)
  • 18 J. MEDIC (68′ FAZLIJI)
  • 2 M. SALIAKAS (81′ L. ZANDER)
  • 8 E. SMITH (81′ BOUKHALFA)
  • 10 M. HARTEL (81′ METCALFE)

Le fait du match de la redac

Le fait du match, ce sont les dernières minutes du match. Hanovre a eu l’occasion de tuer le match, Köhn a touché la barre transversale lors d’un coup franc (90+1). Quelques minutes plus tard, Hanovre n’a pas pu dégager un coup franc de Paqarada, le ballon a rebondi d’une manière ou d’une autre sur Irvine, qui a marqué l’égalisation avec la dernière action du match (90+5).

Statistiques

Le FC St Pauli a eu le monopole du ballon durant cette rencontre très engagée. Au niveau des tirs/tirs cadrés, le ratio est assez faible, 20%. En revanche, le ratio entre les tirs cadrés et les buts marqués est de 67%.

Classement

Second match pour le FC St. Pauli et même avec ce match nul, le club reste campé à la 4ème place du championnat de 2.Bundesliga.

Le chiffre du match

2

Deux comme le nombre de but d’Irvine depuis le début de la saison, soit 2 matchs de championnat.

La déclaration du match

  » Ce résultat est très important pour l’équipe « 

Timo Schultz | Conférence de Presse

Un homme dans le match

Kohn, Derrick (défenseur latéral)

Noter: 8/10

Trop juste sur l’ouverture du score du FC St. Pauli, mais ensuite avec de nombreuses bonnes actions offensives, un but magnifique à (re)voir et un coup franc sur la transversale (90./+1).

Conclusion

Il y a eu trois phases dans ce match. Deux phases pour le FC St. Pauli et la dernière pour Hanovre. La première phase est l’ouverture du score d’Eggestein rapidement dans la rencontre. La seconde est pour Hanovre avec l’égalisation avant la mi-temps sur penalty puis un chef d’œuvre de Köhn pour prendre l’avantage. Et enfin la dernière, avec l’égalisation au bout du bout du temps additionnel. Les joueurs y ont cru jusqu’au bout et ce match va leur permettre peut-être de mieux avancer durant cette saison.

Crédit photo couverture: Millernton.de

 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :