Actus

La reprise de la Bundesliga est entre les mains des politiciens

Les championnats allemands, qui sont à l’arrêt depuis la mi-mars à cause de la pandémie du coronavirus, sont prêts à reprendre le 9 mai. Mais seulement si les politiciens allemands donnent leur feu vert, a annoncé le président de la DFL, C. Seifert, jeudi. La Bundesliga est le premier des grands championnats européens, à émettre un calendrier de reprise, à huis-clos.

L’assemblée générale des 36 clubs de première et deuxième division, qui s’est tenue ce jeudi par visioconférence, n’a pas débouché sur la nouvelle attendue. Lors de cette conférence de presse, le président de la DFL, n’a pas annoncé de reprise formelle de la Bundesliga. Celle-ci reste suspendue jusqu’au 30 avril en raison de la pandémie de coronavirus. Le feu vert est laissé aux responsables politiques.

Si la reprise devait intervenir pour le 9 mai, nous serions prêts

Le président de la DFL s’est expliqué sur la situation en cours.
« Nous n’avons pas défini de date parce que cela ne relève pas de nos compétences. Il nous appartient seulement de mettre en place les conditions nécessaires. Nous avons plusieurs plans de reprise, mais celui de redémarrer le premier week-end de mai n’est certainement pas réaliste. Si la reprise devait intervenir pour le 9 mai, nous serions prêts ».

Depuis le début du mois, les clubs ont repris l’entraînement collectif par petits groupes. Aujourd’hui la DFL laisse donc trancher les pouvoirs publics sur la possibilité de relancer la compétition à temps. Tout dépend désormais des négociations entre le gouvernement d’Angela Merkel et les dirigeants des différents Länder du pays. Une annonce est attendue pour la semaine prochaine, d’après France Football.

20 000 tests de dépistage attendus

La Ligue allemande a précisé également que les protocoles de prévention contre le Covid-19 étaient prêts, notamment sur les matches à huis clos et la pratique de tests de dépistage, dont le nombre de 20 000 a été présenté comme « réaliste ».

Accord avec les médias

Seifert, qui espère toujours voir la saison se terminer d’ici au 30 juin, a d’un autre côté précisé qu’un accord avait été trouvé avec les diffuseurs, pour obtenir le règlement de la dernière tranche des droits télé. Près de 300 millions d’euros étaient en jeu. « La solvabilité des 36 clubs professionnels est ainsi assurée », a-t-il rassuré, en annonçant également un fonds d’aide de 7,5 millions d’euros à destination des clubs de Troisième Division et du football féminin.

Donc rendez-vous la semaine prochaine pour savoir si les joueurs du FC St. Pauli pourront à nouveau jouer !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :