Après-match

L’année 2021 se termine par une (lourde) défaite

Après une phase aller historique, le FC St. Pauli commençait sa phase retour sur le terrain de Kiel. Mais tout ne s’est pas très bien déroulé pour le club hambourgeois.

Crédit photo: FC St. Pauli

Avant ce match, l’entraîneur de Kiel, Marcel Rapp, a changé son système tactique et a aligné 5 milieux de terrain, pour faire face au premier du classement. Le changement va être payant.

Avant match

L’entraîneur de St. Pauli, Timo Schultz, a en revanche envoyé la même équipe sur le terrain qui a fait match nul à Düsseldorf.

Kiel reste sur 1 victoire, 2 défaites et un nul, tandis que St. Pauli n’a pas perdu durant ses 4 derniers matchs (3 victoires et 1 nul).

Le match

Le début de ce match a été en faveur du FC St. Pauli. Irvine (2e) et Kyereh (3e) auraient pu ouvrir le score rapidement dans ce match mais ils ont échoué à cause d’un solide Thomas Dähne. Le gardien de Kiel a maintenu son équipe dans le match et mais à la 8ème, l’ex du club, Fin Bartels, ouvre le score pour Kiel. Le club local a en revanche profité de la première occasion de marquer, Vasilj a repoussé une frappe lointaine de Holtby juste devant les pieds de Bartels, qui a ensuite marqué, dans un angle assez faible.

Bartels (31) ouvre le score – Crédit photo: FC St. Pauli

Du but qu’ils ont encaissé, les Kiezkicker n’ont pas récupéré si vite et cherchaient clairement leur jeu. La défense bien échelonnée de Kiel n’a guère autorisé les scènes de surface de réparation dangereuses. Au lieu de cela, le presque tout imposant Reese s’est joué au premier plan. Toutes les attaques à Kiel l’ont traversé. Luca Zander était complètement débordé et n’a pas pu trouver l’accès. Porath (29e) et Pichler (45e) ont mis les choses au clair avant la pause.

Porath et Pichler enterrent les espoirs du FCSP

Les joueurs hambourgeois ont essayé d’égaliser rapidement et ont parfois agi avec des bonnes intentions, mais Kiel a su bien défendre. Le système avec 5 milieux de terrain à plat gène St. Pauli, qui ne peut jouer son jeu habituel. Après 29 minutes, Kiel fait le break, et une fois encore, la défense laisse un joueur seul au second poteau qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Le second but est inscrit par Porath.

Après le second but concédé, le FCSP a essayé de revenir au score mais sans succès. Hier, Kiel était tout simplement meilleur et le FC St. Pauli n’a pas réussi à inverser la tendance. Et a même pire, ils ont concédé le troisième but peu de temps avant la mi-temps. Un contre éclair, qui a commencé avec Sterner, qui a laissé Smith sur place et a envoyé Pichler seul au but. L’attaquant a couru seul vers Vasilj, l’a contourné et a terminé sans encombre dans le but vide (45e+1).

La seconde mi-temps est restée vierge malgré des occasions pour le KSV. Victoire méritée pour Kiel, qui a su élever son niveau de jeu et montrer que la première partie de saison n’était pas méritée.

Holstein Kiel

Dähne – Neumann, Lorenz (71e Erras), Thesker, Sterner (71e panier) – Bartels, Mühling, Holtby, Porath (63e Sander), Reese – Pichler (54e arp)

Entraîneur-chef : Marcel Rapp

FC Saint-Pauli

Vasilj – Zander (67e Dittgen), Ziereis, Lawrence, Paqarada – Smith (46e Benatelli), Irvine, Hartel (46e Becker), Kyereh (78e amenyido) – Burgstaller, Matanović (46e Buchtmann)

Entraîneur principal : Timo Schultz

Buts : 1-0 Bartels (8e), 2-0 Finn Porath (29e), 3-0 Pichler (45e+1)

Cartons jaunes : Thesker, Arp / Ziereis, Paqarada, Dittgen, Becker

Arbitre : Dr. Robin Braun (Wuppertal)

Réactions

L’entraîneur-chef Timo Schultz: “Nous sommes bien entrés dans le match, le premier but que nous avons encaissé a interrompu tout ça. Nous avons eu trop d’erreurs de lecture, trop d’erreurs techniques, ce qui est inhabituel pour nous. C’était peut-être une défaite qui arrive au bon moment, de se rendre compte que rien ne nous a été donné lors des 16 derniers matchs. Nous devons appuyer sur le champignon pour revenir et nous le ferons.

Leart Paqarada: “Je pense que nous avons bien commencé le match. Nous avons manqué de sang-froid à l’avant et nous nous sommes ensuite heurtés à la contre-attaque. Une équipe comme Kiel punit cela et c’est pourquoi vous perdez 3-0 ici. C’est ce que nous imaginions. Pourtant, personne ne paniquera, toute l’année a été énorme pour le club. “

Philipp Ziereis : “Nous étions très bons dans le jeu au début, puis nous nous sommes heurtés à la contre-attaque. Nous avons ensuite perdu le contrôle du jeu, nous n’étions pas assez éveillés dans les moments de changement et avons fait beaucoup trop d’erreurs. Ensuite, vous perdez le premier contre le 15. Que Kiel ne soit pas juste là-bas, c’est une autre histoire. Nous devons juste nous toucher le nez. Un tel exploit ne devrait pas réellement se produire, mais c’est maintenant arrivé.

Eric Smith : « Il faut toujours commencer par soi-même et ce n’était pas le niveau que j’attendais de moi aujourd’hui. Nous n’avons pas réussi à arrêter les contre-attaques. Aujourd’hui, la meilleure équipe a gagné. Si nous en faisions une au début Utiliser nos chances , c’est peut-être un jeu différent. Mais si vous regardez la performance globale, nous ne méritions pas les points aujourd’hui non plus. “

Marcel Rapp (entraîneur-chef Holstein Kiel) : “Nous avons vu un grand match de notre équipe. Nous avons apporté beaucoup de passion sur le terrain et étions là les uns pour les autres. Nous étions très compacts et avons défendu avec tout ce que nous avions. Nous avons joué dans le Les moments de changement ont fait beaucoup de bien et nous avons également eu un bon mélange de possession de balle et de jeu de changement. Nous avons eu beaucoup d’occasions de marquer et avons gagné à juste titre en conséquence. “

Classement

Kiel qui pointe pour l’instant à la 12ème place à présent. Le FC St. Pauli reste tout de même 1er du classement à 4 points de Darmstadt, qui joue demain (19/12) sur le terrain de Regensburg.

Statistiques

En y regardant de plus près, on peut voir que la possession de balle a été en grande partie pour le FC St. Pauli, et que le Kiezkicker a été plus dangereux en attaque que Kiel. Mais au final, le réalisme a payé pour le KSV.

Notes du match

On peut voir que les notes reflètent le score et que certains, n’ont pas été au niveau. Perso (Flo), pour le dernier match de l’année, je pensais que Schultz allait faire tourner. Peut-être mettre Dittgen à la place de Matanovic pour sa vitesse, Benatelli à la place de Smith, pour le faire rentrer plus tard ensuite. Peut-être donner de la confiance à Becker… Car cette défaite n’entache pas le classement mais peut-être le moral des troupes.

Résumé vidéo

Prochaine match

Pour le premier match de 2022, le FC St. Pauli va accueillir Aue au Millerntor le 15 janvier à 13h30

Forza St. Pauli !

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :