Articles externes

Le FC St. Pauli s’oppose à la réforme de l’UEFA

Le 19 avril, le Comité exécutif de l’UEFA décidera de la réforme de la Ligue des champions à partir de 2024 – Le FC St.Pauli en profite pour envoyer une lettre ouverte au Dr. Rainer Koch en tant que représentant allemand. Dans une lettre publique au vice-président de la DFB, Rainer Koch, le FC St. Pauli exprime ses inquiétudes.

Le président Oke Göttlich est très conscient du rôle de son club et le dit avec un clin d’œil. « En tant qu’équipe de deuxième division, nous ne nous impliquons pas dans le football international parce que nous serions devenus mégalomanes, mais parce que cette réforme a un impact sur la compétition nationale ».

Göttlich voit l’augmentation de la Ligue des champions non seulement avoir un impact sur les opérations de la ligue en raison de la menace des dénominations des jours de match, mais surtout du fait qu’à l’avenir, encore plus d’argent sera partagé entre les seuls géants de l’industrie du football, ce qui signifie que l’écart avec les clubs de la classe moyenne se creusera.

Le président de 45 ans sait que les représentants du club allemand et le patron de la DFL Christian Seifert pensent de la même manière et que la réforme prévue est au moins un compromis par rapport à la Super League initialement prévue – mais lui et le St. Pauli espèrent sensibiliser à nouveau avec cette approche : « Les effets sur le football national seraient massifs, l’égalité des chances serait foulée aux pieds. C’est pourquoi nous demandons aux représentants allemands d’élever la voix ».

Le comité exécutif du FC St. Pauli s’est prononcé contre une réforme des compétitions interclubs de l’UEFA. Photo imago

Le libellé de la lettre publique :

Cher Docteur Koch,

Comme annoncé officiellement par l’UEFA le 30 mars 2021, celle-ci prendra une décision sur l’avenir des compétitions interclubs à partir de 2024, ce le 19 avril 2021 lors de la prochaine réunion du Comité exécutif de l’UEFA. En tant que représentant allemand et membre du Comité exécutif de l’UEFA, nous vous demandons, au nom du FC St. Pauli von 1910 eV, de voter contre le projet de réforme des compétitions interclubs de l’UEFA.

Nous sommes conscients de la situation européenne globale et que la proposition de réforme actuelle est déjà considérée comme un compromis par les partisans et les critiques d’une Super Ligue européenne. Dans la perspective du développement du football, des ligues nationales et du déséquilibre supplémentaire dans les compétitions nationales et internationales, le compromis actuel est toutefois insoutenable pour nous, car la répartition actuelle des revenus de l’UEFA a déjà eu un impact négatif important sur la compétition nationale.

Les problèmes structurels du système n’ont pas été causés par la pandémie du coronavirus, mais deviennent seulement plus apparents dans ce contexte. Le fait que de nombreux clubs aient rencontré des difficultés existentielles pendant cette crise aurait dû longtemps être un avertissement et en même temps une raison de changements importants. La crise du coronavirus ne doit pas être utilisée comme prétexte pour dissimuler les griefs des conditions incontrôlées dans les compétitions nationales et internationales par de nouveaux afflux financiers et créer ainsi un « atelier fermé » par la porte dérobée.

La réforme prévue au moment précis où le football professionnel européen a montré ses limites dans son développement commercial dans la pandémie.

Les effets des changements prévus dans les compétitions interclubs comprendront une inégalité encore plus grande entre et au sein des ligues nationales et une consolidation de la domination des clubs dits d’élite pendant des années. Les matchs supplémentaires augmenteront encore la pression sur les calendriers de matchs nationaux et dépasseront encore davantage les limites des joueurs. Où cette évolution doit-elle encore mener ?

Elle contredit tous les efforts, déclarations et résultats de la Taskforce Future of Professional Football, divers exposés de position de clubs de football professionnels et d’organisations de supporters et les intérêts de la plupart des ligues et clubs européens, y compris la Bundesliga et la 2. Bundesliga. En tant que 1er vice-président de la DFB et en tant que représentant des amateurs et des associations régionales et étatiques, vous devez avoir un œil sur l’ensemble du football. Pour le dire clairement : une décision positive concernant les changements prévus est une gifle à tous ceux qui comprennent le football, la compétition et les athlètes comme le centre de leurs actions.

Nous espérons que vous déciderez le 19 avril 2021 dans l’intérêt du football allemand et européen et voterez contre la réforme des compétitions interclubs de l’UEFA à partir de 2024.

Présidium FC St.Pauli von 1910 eV

Par Sebastian Wolff pour Kicker dont le présent article est issu et duquel il a été traduit de l’allemand.

Crédit photo principale : dpa

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :