Articles externes

« Sur la pelouse, le niveau d’intensité atteint le sommet pour moi »

Jackson Irvine a réalisé une très bonne performance lors de la victoire 4:2 à Heidenheim, contribuant ainsi à la quatrième victoire consécutive. Mardi (19/10), l’Australien a pris beaucoup de temps pour répondre aux nombreuses questions des représentants des médias. Entre autres choses, le milieu de terrain a parlé de…

…ses premiers mois à Hambourg : « J’ai passé de bons moments jusqu’à présent et je suis bien installé dans la ville. J’aime bien, surtout le coin où j’habite. De la bonne musique, une bonne scène artistique, de la bonne nourriture et beaucoup de gens sympas. C’est très amusant pour ma copine et moi. J’ai exploré quelques coins et je pense avoir trouvé une zone qui me convient bien. De plus, il ne me faut que 15 minutes pour aller au stade à pied. Avant le match, je prends généralement le train, puis je rentre à pied après le match. Bien sûr, on y rencontre beaucoup de fans. Dire bonjour et lever le pouce – c’est ce que j’aime ».

…l’évolution au cours des dernières semaines : « Le départ n’aurait pas pu être pire avec la blessure que j’ai eue la première semaine. Ce n’est pas la situation que vous souhaitez lorsque vous vous installez dans un nouveau club. Le club m’a beaucoup soutenu et m’a aidé à retrouver ma pleine forme. Les sorties avec l’équipe nationale au début du mois de septembre m’ont aidé, et depuis, j’ai l’impression de devenir de plus en plus fort. Mon physique est la pierre angulaire de mon jeu. Il m’a fallu du temps pour arriver là où je veux être. Mais je sens que je joue mon meilleur football maintenant. Mais il y a toujours plus, toujours quelque chose à apprendre et à améliorer. Depuis que je suis en Allemagne, j’ai déjà beaucoup appris en termes de tactique et de perfectionnement. J’ai l’impression de me développer en tant que joueur, mais aussi en tant que personne. Je m’efforce toujours de me dépasser et de me développer ».

…le succès sportif actuel et les objectifs possibles : « Si nous avons eu autant de succès dans la saison jusqu’à présent, c’est parce que nous nous sommes toujours concentrés sur le match à venir et que nous nous sommes préparés de la meilleure façon possible. Bien sûr, c’est agréable quand les gens parlent du potentiel qu’il y a et de ce qui peut être possible à la fin de la saison. Mais nous restons concentrés sur le prochain match et les trois prochains points. C’est une phrase typique, mais c’est ce que nous faisons chaque semaine. Nous avons donc analysé le match à Heidenheim et nous avons brièvement regardé ce que nous devions améliorer, mais aussi coché ce qui allait. Si vous vous concentrez sur ce point semaine après semaine, cela peut apporter un succès à long terme ».

…ses projets d’avenir avec le FC St. Pauli : « Je suis très heureux et je me sens très bien ici. Je ne suis ici que depuis quelques mois, mais les choses se sont vraiment bien passées. Tout va bien, bien sûr, quand on gagne des matchs, qu’on est en haut du tableau et que tout le monde est content. J’ai le sentiment d’avoir déjà construit une bonne relation avec le club et les fans, et je suis impatient que cela continue à l’avenir ».

…sa moustache : « Il y a quelques années, c’était mes cheveux, maintenant la moustache est ma marque de fabrique. Personne ne parle des cheveux maintenant. J’ai laissé pousser la moustache pendant la crise du Corona, c’est ce qui arrive quand je m’ennuie. J’ai fait percer mes oreilles et pousser ma moustache. Ma copine m’a dit qu’après les premières semaines, elle devrait disparaître rapidement. Mais elle a fini par s’y faire. Elle restera un peu plus longtemps ».

Jackson Irvine, ici en duel avec Dženis Burnić, a affiché une très belle performance lors de la victoire 4:2 à Heidenheim.

…lui-même sur et en dehors du terrain : « Je pense que je réserve mon intensité pour les 90 minutes. D’habitude, je suis plutôt calme, mais sur le terrain, mon niveau d’intensité monte en flèche. J’ai toujours été comme ça. C’est ma passion pour le jeu et ma volonté de gagner des matchs ».

…l’utilisation des transports publics : « Je prends le train et le bus pour aller à la Kollaustraße tous les jours. J’aime les transports publics en Allemagne, je suis habitué à des choses différentes au Royaume-Uni. Cela ne me dérange pas du tout d’aller à l’entraînement en bus et en train. Je n’ai pas de voiture pour le moment, j’en aurai peut-être une un jour ».

…sa famille et un éventuel mal du pays : « Je suis loin de l’Australie depuis onze ans maintenant et j’y suis habitué. Mais c’est dur de ne pas pouvoir voir sa famille. Ces dernières années, et surtout depuis le Corona, c’est difficile. Melbourne a connu le plus long lockdown du monde. Je n’ai donc pas vu ma famille depuis très longtemps, 18 mois maintenant. Ils seraient venus ici aussi. Ma famille adorerait le Millerntor et l’atmosphère. J’ai hâte qu’ils viennent enfin ici. Tout le monde serait très heureux de vivre à nouveau des matchs en direct. Mon père en particulier aimerait venir au Millerntor. J’espère que, lorsque la situation dans le monde sera redevenue normale, nous nous réunirons à nouveau ».

…les DJs de vestiaire dans l’équipe : « Nous avons différents gars qui s’occupent de la musique. Kofi, Paqa et parfois Smash s’en occupent. Les gars le font bien, j’aime écouter de la musique. La plupart du temps, c’est du hip-hop. Si c’est ce que la plupart des gens aiment, alors ça me convient. Je n’ai pas encore été invité à me charger de la musique. Peut-être que les garçons ont écouté mes playlists et ne pensent pas que c’est quelque chose pour l’équipe (rires) ».

…son premier but pour le FC St. Pauli : « Je fais encore des cauchemars quand je pense à mon coup de tête lors du match à Karlsruhe. Nous jouons un football offensif rafraîchissant. Nous nous créons beaucoup d’occasions chaque semaine et nous marquons régulièrement. Bien sûr, j’aimerais marquer un jour et j’espère que mon premier but arrivera bientôt. Tant que les garçons marquent des buts et que nous gagnons des matchs, c’est tout bon. Je pense que ce sera un moment spécial lorsque je marquerai mon premier but. Ensuite, les garçons me laisseront des occasions (rires) ».


(hb)

Photos : FC St. Pauli / Witters

Article issu et traduit du site officiel du club : fcstpauli.com

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :