Non classé

Vasilj ? Smarsch ? Faites vos jeux

Crédit photo: Witters

La question est sans doute l’une des plus excitantes avant le début de la saison au FC St. Pauli : à quel gardien Timo Schultz fera-t-il confiance dimanche contre Holstein Kiel puis probablement désormais dans la saison ? Peu importe qui sera le numéro un au final, le « duel à armes égales » entre Nikola Vasilj et Dennis Smarsch, évoqué à plusieurs reprises par le coach, en était et est bien un.

Lors du dernier test samedi dernier contre Hertha BSC, Smarsch a été titularisé. “Les deux tirs cadrés étaient rentrés”, a déclaré Schultz après le match nul 2-2 contre l’ancien employeur de Smarsch. Le joueur de 22 ans n’a eu aucune chance avec l’un ou l’autre but, sinon le géant de 1,95 m était “très bruyant”, “a bien joué” et “a bien désamorcé les attaques du club de première division avec sa présence dans les airs”. . De plus, il y a eu un acte brillant peu de temps avant la fin lorsqu’il est sorti vainqueur d’un face-à-face contre Werthmüller.

Vasilj et Smarsch ont tous deux concédé deux buts chacun récemment

Dans l’ensemble, selon Schultz, la performance était similaire à celle de Vasijl contre Odense la semaine précédente. Même le bosniaque pouvait à peine se distinguer, les deux gardiens sont essentiellement victimes du travail globalement considérablement amélioré des joueurs de devant. Mais le joueur de 25 ans a également concédé deux buts et a été acquitté de toute culpabilité en tant que son concurrent samedi.

Et maintenant?

L’entraîneur de St. Pauli est satisfait des deux

Schultz a clairement indiqué à plusieurs reprises que les impressions de la formation en disent plus au total que celles des tests-matchs. “Les deux parlent d’entraînement”, a-t-il déclaré, ajoutant que cela était particulièrement important pour lui. Néanmoins, ils sont différents en tant que types de gardiens de but. “Nikola brille avec des arrêts vraiment spectaculaires, Dennis est vraiment bon avec le ballon et a fait un pas de géant en termes de présence générale par rapport à la saison dernière”, a félicité le joueur de 43 ans. “J’ai un très bon pressentiment pour les deux.”

Et donc au final une nuance fera la différence, l’expérience pourrait être de celles-là. Le plutôt gracieux Vasilj devance largement le géant Smarsch, qui a perdu ses trois rencontres professionnelles (deux avec le Hertha en Bundesliga, une fois avec St. Pauli contre Hanovre).

La planification du gardien de but de St. Pauli est toujours complètement ouverte

La façon dont le vainqueur et le perdant du duel se présenteront à la fin de la journée détermine également comment le gardien envisage de se rendre dans le quartier. Pour l’instant tout est encore possible : la poursuite de la situation actuelle avec le duo plus Jesper Heim des U23 comme numéro trois, le renforcement par un autre talent ou, si besoin, même après la fermeture du mercato, l’engagement d’un très expérimenté mais gardien sans club…

Finalement la décision est prise

 Nikola Vasilj sera dans le but pour le championnat, et il débutera dimanche contre Kiel. Dennis Smarsch est autorisé à jouer la Coupe DFB au 1. FC Magdeburg (7 août) et d’éventuels autres matchs de coupe.

L’entraîneur Timo Schultz : « Bien sûr, Dennis a réagi déçu et à juste titre. Il s’est très bien développé au cours de la dernière année et a bien joué en préparation. En fin de compte, cependant, une seule personne peut se tenir dans le but. »

Crédit: Mopo

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :