Paulitiques

Vive les luttes des femmes!!

8 mars : comme chaque année on va entendre les sempiternelles âneries « Journée de la femme », « fête des mères bis », « offrez une rose ou un bijou à votre amoureuse pour le 8 mars »…

Type de pub sexiste qu’on voit fleurir le 8 mars
C’est clair là?!!!!!!!

Une bonne fois pour toute le 8 mars c’est « La journée internationale de lutte pour les droits des femmes ». Un retour historique rapide s’impose ici.

Une première Journée nationale de la femme (« National Woman’s Day ») eut lieu le 28 février 1909à l’appel du parti socialiste d’Amérique. Cette journée est ensuite célébrée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.

En 1910 à Copenhague, lors de la IIème conférence internationale des femmes socialistes qui réunit une centaine de femmes venant de 17 pays différents, est adoptée l’idée d’une « Journée internationale des femmes » sur une proposition de Clara Zetkin, sans qu’une date ne soit avancée. Cette journée est approuvée à l’unanimité. Le texte de la résolution, approuvée par le congrès de la Deuxième internationale, précise que « les femmes socialistes de tous les pays devraient l’organiser en collaboration avec les organisations politiques et syndicales » et que « l’objectif immédiat était d’obtenir le droit de vote ».

La grande militante internationaliste, féministe et communiste Clara Zetkin qui proposa le 8 mars comme journée de lutte internationale pour les droits des femmes

La première Journée internationale des femmes est célébrée l’année suivante, le 19 mars 1911, pour revendiquer le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail.

De 1911 à 1915, des « journées internationales de la femme » où « des ouvrières » sont célébrées dans plusieurs pays, notamment en Allemagne, en Autriche, en France et en Russie. Le 8 mars 1914, les femmes socialistes organisent de nombreux meetings à Berlin, en particulier pour revendiquer le droit de vote : C’est le premier véritable 8 mars.

Affiche du 1er véritable 8 mars en Allemagne

Le 8 mars 1917 ont lieu, à Pétrograd, des manifestations d’ouvrières : c’est le premier jour de cette révolution ! Ce sont donc les femmes qui lors de cette journée de lutte ont lancé la plus grande Révolution de l’Histoire, celle qui créa un enthousiasme et un espoir immense avant de sombrer dans la contre-révolution stalinienne. La révolutionnaire Alexandra Kollontaï évoque une « journée internationale des ouvrières », « devenue une journée mémorable dans l’histoire », lors de laquelle des « femmes, ouvrières et épouses de soldats » ont « exigé du pain pour leurs enfants et le retour de leurs maris des tranchées ». C’est en souvenir de cette première manifestation de la Révolution que, le 8 mars 1921, Lénine aurait décrété la journée « Journée internationale des femmes ». Il n’est en fait pas certain que Lénine y soit pour quelque chose, ce serait plutôt la proposition d’une « camarade bulgare » de l’Internationale Communiste. Par la suite, la journée est célébrée dans tout le bloc de l’Est, le 8 mars étant une journée fériée.

8 mars 1917: les femmes lancent la Révolution russe

Une des premières Journée des femmes en Europe de l’Ouest a été organisée en Belgique le 11 novembre 1972, en présence de Simone de Beauvoir et a rassemblé 8000 femmes.

Simone de Beauvoir

Le 8 mars 1977 et à la suite de l’année internationale des femmes de 1975, l’ONU adopte une résolution enjoignant à ses pays membres de célébrer une « Journée des Nations unies pour les droits des femmes et la paix internationale ».

Timbre de l’Allemagne de l’est relayant l’année des femmes lancée par l’Onu en 1975

Plus que jamais le 8 mars doit être une journée de lutte internationale pour réclamer partout dans le monde l’égalité la plus complète entre femmes et hommes, l’accès à la contraception et à l’avortement, l’accès à l’école, pour la fin du patriarcat, la fin de toutes les violences faites aux femmes…

Notre club se réclame du féminisme, Beaucoup de femmes fréquentent les tribunes du Millerntor-Stadion, le quartier est un haut lieu des luttes féministes depuis les années 1970… allez des petites idées pour l’égalité réelle : et si notre équipe féminine jouait aussi dans le stade ? A quand UNE Capo ?

Vive la lutte des femmes !

Banderole féministe au Millerntor
L’équipe féminine du Sankt Pauli. A quand des match systématiques au Millerntor ?
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
sam
sam
8 mois il y a

Super article encore,

Qui offre des informations et donne à réfléchir.
Merci Elchepedro.

sam

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :